Comment Fabriquer sa Luge ?

De toutes les saisons, l’hiver est celle qui nous permet de profiter pleinement des joies de la luge. La luge est un engin sans propulsion où l’on s’assoit pour glisser sur la neige, la glace. Elle diffère du traineau qui pour se déplacer nécessite une force motrice et du bobsleigh qui est doté d’une commande de direction et d’un frein.

La luge n’est pas une nouvelle invention, elle s’utilisait déjà en tant que véhicule de neige par les Vikings de Slagen, dans les années 800 avant Jésus-Christ. Son utilisation a été attestée à partir de XVIe siècle en Allemagne.

Le terme luge prend en compte l’activité même. Ainsi nous avons comme pratique de luge : la luge de loisir que l’on exécute sur des côtes enneigées ; la luge de course qui est aujourd’hui un sport de compétition ; la luge d’été pratiquée sur des pistes en béton ; la luge sur les rails qui est un exercice hybride mêlant montagnes russes et luge d’été ; la luge de rue s’exerçant sur une route en descente.

Comment fabriquer sa luge

La Luge comme Loisir et Sport

La luge est à la fois un loisir et un sport. En effet, la luge comme activité de loisir n’a pas d’âge précis. Elle est bonne pour tous les âges, comble de bonheur les petits et les grands. Que ce soit en été ou en hiver la luge est possible. En hiver, on utilise les inclinaisons enneigées et en été la luge d’été ou bob-luge. Les parcours sont des pistes en métal ou béton sur des chemins inclinés avec dénivellation et virage.

La luge est un sport de compétition où le pratiquant (lugeur) se déplace avec une vitesse allant de 120 à 140 km par heure. Les compétiteurs de luge sont allongés sur le dos et les pieds sont droits devant.

à Voir aussi : Peut-on Faire de la Luge en Été ?

Matériels Nécessaires à la Fabrication de la Luge

Plusieurs outils interviennent dans la fabrication de la luge. Entre autres, nous avons : la cisaille, le mètre, le tournevis, le ciseau à bois, le cutter, la clé à pipe, la râpe, le maillot, la scie sauteuse, la scie égoïne, la lime demi-ronde, le marteau, le serre-joints, la ponceuse.

Procédure de Construction

La construction de la luge passe par 3 étapes. Ce sont : réaliser les patins, monter les montants de la luge et renforcer la structure de la luge. Vous aurez besoin des pièces telles que : six montants, six jambes de force, six lattes, six boulons, seize rondelles et écrous, trois traverses, une traverse avant, une tige filetée.

Pour réaliser les patins, commencer par faire le croquis. Ceci est surtout nécessaire pour l’avant des patins qui est recourbé. Ensuite, faire la coupe suivant le profil reporté grâce à la scie sauteuse. Grâce à la râpe et à la demi-ronde, l’une après l’autre, affiner les parties en arc. Marquer sur les patins le lieu des mortaises qui prendront les montants.

Pour faire le montage des montants de la luge, matérialiser les tenons des montants et les enfourchements devant recevoir les traverses supérieures. Joindre en premier les montants arrière à chaque côté. Dans de la tôle en aluminium, morceler la courbure des patins pour soutenir le bois puis visser à l’aide de clous. Ajuster les montants avant et les mortaises et associer à l’aide des traverses supérieures les deux côtés. Fortifier les enfourchements par un boulonnage : interposer des rondelles et serrer fort. Tailler, ajuster et clouer les jambes de force nécessaire à la rigidité de la luge. Recouvrir le dessous des patins de bande métallique en aluminium.

Pour le dessus de la luge, fixer les lattes en usant de clous inox ; à l’avant, introduire la tige filetée pour réunir les deux côtés de la luge ; poncer les lattes et abattre les arêtes, puis peindre et vernir.

Fabriquer sa propre luge est une chose facile quand on dispose des matériels adéquats.

à Voir aussi : Test et Avis Luge Ress Davos Holzrodel

luge